top of page

CGF TRAITEMENTS LES INSECTES XYLOPHAGES

Connaissez-vous les insectes xylophages ?


๐‘ช๐‘ฎ๐‘ญ ๐‘ป๐’“๐’‚๐’Š๐’•๐’†๐’Ž๐’†๐’๐’•๐’” ๐’—๐’๐’–๐’” ๐’†๐’™๐’‘๐’๐’Š๐’’๐’–๐’† ๐’•๐’๐’–๐’• !

  • Comment les reconnaรฎtre Savoir les dรฉtecter Comment s'en dรฉbarrasser Quel produit utiliser contre l'invasion

Les insectes xylophages grignotent, se nourrissent et sont ร  lโ€™origine des trous formรฉs dans le bois.


Sans traitement efficace pour les รฉloigner, ces petites bรชtes peuvent causer dโ€™importants dรฉgรขts dans la charpente, les poutres ou les planchers.


Qui saurait me donner le nom de quelques insectes du bois? Et surtout ร  quoi pouvons-nous les diffรฉrencier


๐‘ช๐‘ฎ๐‘ญ ๐‘ป๐’“๐’‚๐’Š๐’•๐’†๐’Ž๐’†๐’๐’•๐’” ๐’—๐’๐’–๐’” ๐’†๐’ ๐’…๐’Š๐’• ๐’–๐’ ๐’‘๐’†๐’– ๐’‘๐’๐’–๐’” ๐’‚๐’‡๐’Š๐’ ๐’’๐’–๐’† ๐’—๐’๐’–๐’” ๐’ˆ๐’‚๐’“๐’…๐’Š๐’†๐’› ๐’ƒ๐’Š๐’†๐’ ๐’'๐’๐’†๐’Š๐’ ๐’๐’–๐’—๐’†๐’“๐’•



๐—Ÿ๐—ฒ๐˜€ ๐˜ƒ๐—ฟ๐—ถ๐—น๐—น๐—ฒ๐˜๐˜๐—ฒ๐˜€

๐–ค๐—…๐—…๐–พ๐—Œ ๐—Œ๐—ˆ๐—‡๐— ๐—‰๐—ˆ๐—Ž๐—‹๐—๐—Ž๐–พ๐—Œ ๐–ฝโ€™๐–บ๐—‡๐—๐–พ๐—‡๐—‡๐–พ๐—Œ ๐–พ๐—‡ ๐–ฟ๐—ˆ๐—‹๐—†๐–พ ๐–ฝ๐–พ ๐—†๐–บ๐—Œ๐—Œ๐—Ž๐–พ, ๐–ฝ๐–พ ๐–ฝ๐–พ๐—Ž๐—‘ ๐—†๐–บ๐—‡๐–ฝ๐—‚๐–ป๐—Ž๐—…๐–พ๐—Œ, ๐–ฝโ€™๐–พฬ๐—…๐—’๐—๐—‹๐–พ๐—Œ ๐—‹๐–พ๐–ผ๐—ˆ๐—Ž๐—๐–พ๐—‹๐—๐—Œ ๐–ฝ๐–พ ๐—‰๐—ˆ๐—‚๐—…๐—Œ ๐–พ๐— ๐–ฝ๐–พ ๐—Œ๐—‚๐—‘ ๐—‰๐–บ๐—๐—๐–พ๐—Œ. ๐–ค๐—‡ ๐—‰๐—…๐—Ž๐—Œ ๐–ฝโ€™๐–พฬ‚๐—๐—‹๐–พ ๐—๐—‹๐–บ๐—‰๐—Ž๐–พ๐—Œ, ๐–พ๐—…๐—…๐–พ๐—Œ ๐—Œ๐—ˆ๐—‡๐— ๐–ฝ๐–พ ๐–ผ๐—ˆ๐—Ž๐—…๐–พ๐—Ž๐—‹ ๐—ƒ๐–บ๐—Ž๐—‡๐–บฬ‚๐—๐—‹๐–พ ๐–พ๐— ๐–ป๐—‹๐—Ž๐—‡ ๐—Œ๐—ˆ๐—†๐–ป๐—‹๐–พ.

๐–ซ๐–บ ๐—‰๐–พ๐—๐—‚๐—๐–พ ๐—๐—‹๐—‚๐—…๐—…๐–พ๐—๐—๐–พ ๐–พ๐—Œ๐— ๐–ฟ๐—‹๐—‚๐–บ๐—‡๐–ฝ๐–พ ๐–ฝ๐—Ž ๐–ป๐—ˆ๐—‚๐—Œ ๐–ฝ๐–พ๐—Œ ๐—†๐–พ๐—Ž๐–ป๐—…๐–พ๐—Œ, ๐–ฝ๐–พ ๐–ผ๐—๐–บ๐—‹๐—‰๐–พ๐—‡๐—๐–พ ๐—ˆ๐—Ž ๐–ฝ๐–พ ๐—‰๐–บ๐—‹๐—Š๐—Ž๐–พ๐—.


๐—Ÿ๐—ฒ๐˜€ ๐—ฐ๐—ฎ๐—ฝ๐—ฟ๐—ถ๐—ฐ๐—ผ๐—ฟ๐—ป๐—ฒ๐˜€

๐–ซ๐–พ ๐–ผ๐–บ๐—‰๐—‹๐—‚๐–ผ๐—ˆ๐—‹๐—‡๐–พ ๐–ฝ๐–พ๐—Œ ๐—†๐–บ๐—‚๐—Œ๐—ˆ๐—‡๐—Œ ๐–พ๐—Œ๐— ๐–ฝ๐–พ ๐–ฟ๐—ˆ๐—‹๐—†๐–พ ๐–บ๐—‰๐—…๐–บ๐—๐—‚๐–พ, ๐–ฝ๐–พ ๐–ผ๐—ˆ๐—Ž๐—…๐–พ๐—Ž๐—‹ ๐–ป๐—‹๐—Ž๐—‡๐–พ ๐–พ๐— ๐–ฟ๐–บ๐—‚๐— ๐–พ๐—‡๐—๐—‹๐–พ ๐Ÿฃ ๐–พ๐— ๐Ÿค ๐–ผ๐—† ๐–ฝ๐–พ ๐—…๐—ˆ๐—‡๐—€.

๐–ข๐–พ ๐—Œ๐—ˆ๐—‡๐— ๐–พ๐—‡ ๐—‹๐–พฬ๐–บ๐—…๐—‚๐—๐–พฬ ๐—…๐–พ๐—Œ ๐—…๐–บ๐—‹๐—๐–พ๐—Œ ๐—Š๐—Ž๐—‚ ๐—†๐–บ๐—‡๐—€๐–พ๐—‡๐— ๐—…๐–พ ๐–ป๐—ˆ๐—‚๐—Œ, ๐–ผ๐—‹๐–พ๐—Ž๐—Œ๐–พ๐—‡๐— ๐–ฝ๐–พ๐—Œ ๐—€๐–บ๐—…๐–พ๐—‹๐—‚๐–พ๐—Œ ๐–พ๐— ๐—‹๐–พ๐—‡๐–ฝ๐–พ๐—‡๐— ๐—…๐–พ๐—Œ ๐—Œ๐—๐—‹๐—Ž๐–ผ๐—๐—Ž๐—‹๐–พ๐—Œ ๐—๐—Ž๐—…๐—‡๐–พฬ๐—‹๐–บ๐–ป๐—…๐–พ๐—Œ. ๐–ซ๐–พ๐—Œ ๐–ป๐—ˆ๐—‚๐—Œ ๐—‹๐–พฬ๐—Œ๐—‚๐—‡๐–พ๐—Ž๐—‘ ๐–ผ๐—ˆ๐—†๐—†๐–พ ๐—…๐–พ ๐—‰๐—‚๐—‡, ๐—…โ€™๐–พฬ๐—‰๐—‚๐–ผ๐–พฬ๐–บ, ๐—…๐–พ ๐—Œ๐–บ๐—‰๐—‚๐—‡, ๐–พ๐—๐–ผ. ๐—Œ๐—ˆ๐—‡๐— ๐—…๐–พ๐—Œ ๐—‰๐—‹๐—‚๐—‡๐–ผ๐—‚๐—‰๐–บ๐—…๐–พ๐—Œ ๐—๐—‚๐–ผ๐—๐—‚๐—†๐–พ๐—Œ ๐–ฝ๐—Ž ๐–ผ๐–บ๐—‰๐—‹๐—‚๐–ผ๐—ˆ๐—‹๐—‡๐–พ ๐–ฝ๐–พ๐—Œ ๐—†๐–บ๐—‚๐—Œ๐—ˆ๐—‡๐—Œ.




Comment dรฉtecter la prรฉsence dโ€™insectes xylophages dans la maison ?

๐‘ช๐‘ฎ๐‘ญ ๐‘ป๐’“๐’‚๐’Š๐’•๐’†๐’Ž๐’†๐’๐’•๐’” ๐’—๐’๐’–๐’” ๐’…๐’†ฬ๐’—๐’๐’Š๐’๐’† ๐’๐’† ๐’”๐’†๐’„๐’“๐’†๐’• !



๐—Ÿ๐—ฒ๐˜€ ๐˜๐—ฟ๐—ผ๐˜‚๐˜€ ๐—ฑ๐—ฎ๐—ป๐˜€ ๐—น๐—ฒ ๐—ฏ๐—ผ๐—ถ๐˜€ Si le bois constituant la charpente, les poutres ou le plancher est recouvert de petits trous ronds ou ovales comportant des bords nets, il sโ€™agit effectivement de xylophages.

๐—Ÿ๐—ฎ ๐˜€๐—ฐ๐—ถ๐˜‚๐—ฟ๐—ฒ ๐—ฑ๐—ฒ ๐—ฏ๐—ผ๐—ถ๐˜€ Cette poussiรจre de bois rรฉsulte des mouvements effectuรฉs par le xylophage adulte en rรฉalisant des trous de sortie. Si les trous sont remplis dโ€™amas de farine de bois et donnent lโ€™impression dโ€™un bois en assez bon รฉtat, les vrillettes sont certainement responsables des dommages.

๐—Ÿ๐—ฒ๐˜€ ๐—ด๐—ฎ๐—น๐—ฒ๐—ฟ๐—ถ๐—ฒ๐˜€ Il est assez difficile de cerner les galeries creusรฉes par les insectes xylophages puisquโ€™elles sont dissimulรฉes au cล“ur mรชme du bois. Elles se dรฉcouvrent lorsque les meubles sont dรฉplacรฉs ou au moment des travaux de rรฉnovation, notamment lors du remplacement du parquet.


Comment se dรฉbarrasser de ces petites bรชtes du bois ?

๐‘ช๐‘ฎ๐‘ญ ๐‘ป๐’“๐’‚๐’Š๐’•๐’†๐’Ž๐’†๐’๐’•๐’” ๐’—๐’๐’–๐’” ๐’…๐’Š๐’• ๐’•๐’๐’–๐’• !



Le traitement curatif ร  adopter consiste ร  dรฉtruire les insectes xylophages tout en offrant une protection optimale au bois contre les nouvelles attaques.

๐—Ÿ๐—ฒ ๐—ฏ๐˜‚ฬ‚๐—ฐ๐—ต๐—ฎ๐—ด๐—ฒ Objectif : retirer les parties ravagรฉes par les xylophages afin dโ€™atteindre les zones dures et saines. Le brossage et le dรฉpoussiรฉrage, qui sont les รฉtapes suivantes, facilitent la pรฉnรฉtration en profondeur du produit curatif.


๐—Ÿโ€™๐—ถ๐—ป๐—ท๐—ฒ๐—ฐ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป Le traitement par injection consiste ร  traiter le bois en profondeur. Il s'agit de percer des trous dans le bois et dโ€™injecter lโ€™insecticide ร  lโ€™intรฉrieur.


๐—Ÿ๐—ฎ ๐—ฝ๐˜‚๐—น๐˜ƒ๐—ฒฬ๐—ฟ๐—ถ๐˜€๐—ฎ๐˜๐—ถ๐—ผ๐—ป ๐—ผ๐˜‚ ๐—น๐—ฒ ๐—ฏ๐—ฎ๐—ฑ๐—ถ๐—ด๐—ฒ๐—ผ๐—ป Pour รฉliminer complรจtement les xylophages et leurs larves, lโ€™utilisation de produits insecticides est requise. Lโ€™application peut รชtre effectuรฉe par pulvรฉrisation ou par badigeonnage au pinceau. Le traitement insecticide doit รชtre rรฉalisรฉ par une double pulvรฉrisation. Si la section du bois est infรฉrieur ร  80 cm2, la pulvรฉrisation ou le badigeonnage peut suffire. Pour du bois supรฉrieur, un traitement par injection sera obligatoire.



#cgftraitements#panneauxsolaires#panneauxphotovoltaiques#traitements#nettoyage#entretien#energie#energiesolaire#rentabilite#ecologie


11 vues0 commentaire
bottom of page